top of page

IL NE FAUT PAS FAIRE L’IMPOSSIBLE POUR QUELQU’UN QUI N’A PAS VOULU FAIRE LE POSSIBLE POUR TOI…

Les bonnes personnes sont comme des bougies ; elles se brûlent pour éclairer les autres. Lorsque tu as un bon cœur, tu fais facilement confiance, tu donnes beaucoup de toi, tu aimes trop et il semble toujours que tu sois le plus blessé quand une relation tourne mal. Etre gentil reste une qualité, mais cela ne signifie pas être aveugle. Ne permet pas que cela se produise, apprend à dire NON et à te détourner des personnes et des situations qui profitent de toi quand il le faut. Tu dois montrer ton mauvais côté de temps en temps pour éviter de te faire mal. Je n’ai pas appris ces leçons dans mes disciplines scolaires ou universitaires, ni au catéchisme quand j’étais chrétien, non plus à l’école coranique après ma conversion. J’ai appris cela le 06 Mars dernier en soufflant ma 25ème bougie. En effet, ce jour-là, ma mère m’a envoyé une compilation vidéo de mes photos, depuis ma naissance jusqu’à ce jour. Je n’avais pas vite vue la vidéo parce que je me suis plongé très tôt dans mes activités professionnelles. Depuis Septembre dernier, je travaille à mon domicile donc elle a appelé mon père qui était juste à coté entrain de lire son bouquin pour essayer de me joindre par son biais. Papa m’a remis le téléphone et m’a dit : ‘’Samir ! Ta mère souhaiterait te parler.’’ Je pris le téléphone et je pu entendre de l’autre bout du fil ma mère, ma sœur et mon petit frère crier JOYEUX ANNIVERSAIRE. Ma mère m’a ensuite invité à consulter ma messagerie Whatsapp. C’est là que je découvris la vidéo. Pendant que je visualisais cette vidéo, j’ai vu mes 25 années défiler. Je fondis inéluctablement en larmes. Pendant que les larmes perlaient sur mes joues, j'ai consulté le reste de mes messages. J’ai pu lire les messages de vœux de mes oncles, tantes, collaborateurs, partenaires, clients, proches, amis d’enfances, amis virtuels. Je n’ai reçu aucun gâteau, mais j’ai reçu le plus beau cadeau que je peux espérer jusque là… J’ai reçu des messages très chaleureux, j’ai reçu des vœux très sincères, j’ai reçu de l’amour, j’ai reçu le silence de certains et l’absence d’autres personnes. Je réalise aujourd’hui que plusieurs personnes pour qui j’avais fait l’impossible était absent, et très loin. Ils n’ont simplement jamais voulu faire le possible pour me garder en tant qu’ami, frère, collaborateur, conjoint ou proche… C’est là que j’ai enfin réaliser et compris qu’« IL NE FAUT PAS FAIRE L’IMPOSSIBLE POUR DES PERSONNES QUI NE VEULENT PAS FAIRE LE POSSIBLE POUR NOUS. »

Je remercie du fond du cœur toutes ces personnes qui ont toujours su faire le possible pour moi. Je vous remercie de m’avoir aidé à devenir ce que je suis capable d’être. Merci pour tout votre amour…


25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page